Le guide du parieur

3 questions sur le paiement des gains Loto Foot

Où faut-il se rendre ?

C’est bon, votre Loto Foot est passé grâce à la défaite prévisible du PSG en quart de finale retour de la Ligue des champions ? Parfait, il est maintenant l’heure d’aller chercher vos gains. Pour ceci, pas besoin de retourner dans le point de vente dans lequel vous avez validé votre grille PARIONS SPORT. Vous pouvez vous rendre dans n’importe lequel des 27 000 points de vente FDJ, tous géolocalisables dans l’application Parions Sport Point de vente.

Quelles sont les conditions ?

Pour retirer vos gains en point de vente, il faut commencer par le commencement et être sûr que le pari est bien gagnant. Il est affiché comme tel lorsque c’est le cas dans l’application ParionsSport Point de vente, rubrique « Mes paris » puis « Voir mes résultats ».

Pour un Loto Foot 12 ou Loto Foot 15, 4 rangs permettent de toucher un gain (donc respectivement 8 et 12 bons résultats et 11 bons résultats pour les grilles Loto Foot 15 composées de 14 matchs). Et pour le Loto Foot 7 et Loto Foot 8, on peut toucher un gain même avec une erreur sur sa grille. Le joueur doit donc ensuite faire constater au buraliste que son reçu est gagnant. Le reçu doit être intact, non déchiré et exempt de toute modification pour obtenir le paiement de son gain : il faut donc bien en prendre soin.

Pour réclamer ses gains, le joueur dispose d’un délai de 60 jours après la promulgation du résultat de son pari pour aller faire preuve de sa qualité de gagnant en point de vente. Et bien évidemment, les lots ne sont remis qu’à des personnes majeures. Les mineurs, même émancipés, ne peuvent réclamer un gain puisqu’ils n’ont pas le droit de participer aux jeux d’argent et de hasard.

Quelles sont les modalités de paiement ?

Selon le montant, qui varie selon le nombre de bons résultats et le nombre de gagnants par grille, les modalités de paiement des gains ne sont pas les mêmes. Si les gains afférents à un même reçu sont inférieurs ou égaux à 300 euros, ils sont payables en espèce directement en point de vente. Si ces gains atteignent un montant situé entre 300 et 500 000 euros, ils sont ne sont plus payables en espèces mais par virement bancaire. Et à partir de gains supérieurs ou égaux à 500 000 euros, il est possible de se faire payer par virement bancaire, mais également par chèque.