Toi aussi quand tu te retrouves devant une grille Loto Foot t’as une fâcheuse tendance à te transformer ? Tu laisses ta personnalité de côté et d’un coup tu rentres dans la peau de ton personnage, un super héros du pronostique, en quête du super pactole ? Génie des statistiques, superstitieux de l’extrême ou encore chat noir il existe différents profils de joueurs au Loto Foot et justement on t’a préparé notre sélection. Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ne saurait être que fortuite ! 

Profil de joueur Loto Foot n°1 : Le Professeur 

Celui-là a clairement passé un peu trop de temps devant La Casa de Papel. Mais à la différence du Professeur dans la série, il réussit rarement son coup. Il a pourtant tout analysé : les conditions météorologiques, les conflits internes dans chaque équipe, les blessés de dernière minute, mais rien n’y fait. Sûr de lui, Le Professeur est persuadé d’avoir préparé le casse du siècle au moment de valider sa grille. Puis les matchs se jouent, les échecs s’enchaînent et Le Professeur retourne à ses analyses en attendant la prochaine grille parce que : « Frérot je te jure la prochaine c’est la bonne ! ». 

Profil de joueur Loto Foot n°2 : Statistiqueman 

Souvent de mèche avec Le Professeur, Statistiqueman c’est celui qui épluche tous les résultats de chaque équipe. Tu veux connaître le score de Clermont-Brest le 8 août 2014, il te le donne. C’est le boss des tableaux Excel et il possède des fiches sur tous les clubs et sur tous les joueurs. À l’écouter, tout semble logique et prévisible. Sauf qu’il oublie que le football est loin d’être une science exacte et que oui Paris peut perdre à domicile contre Nantes. Mais Statistiqueman ne lâche rien parce que d’après les statistiques 100% des gagnants au Loto Foot ont tenté leur chance. 

Profil de joueur Loto Foot n°3 : Le superstitieux  

Valider toutes ses grilles dans un point de vente à Marseille, parce que c’est là-bas qu’il a remporté ses premiers gains, alors qu’il vit en fait à Montpellier, voilà le quotidien du superstitieux. Sa vie c’est un peu comme une pub avec Zizou : « toujours les mêmes gestes ». D’abord le match numéro 7, toujours. Stylo bic bleu, petit café. Puis le match numéro 3. Un joueur qui a ses habitudes et qui ne les changerait pour rien au monde, même pas contre un super pactole à 2 millions d’euros ! 

Profil de joueur Loto Foot n°4 : Le chat noir 

L’ennemi juré du superstitieux. Cinq ans qu’il joue au Loto Foot et le mec a connu les pires situations. Le sans faute alors qu’il a oublié de valider sa grille, le but de la main à la dernière seconde et le pactole qui lui passe sous le nez ! Et quand il croit avoir touché le gros lot, il réalise qu’il s’est trompé sur une case et qu’il a coché victoire de Bournemouth contre Liverpool. Mais le chat noir persévère et reste persuadé comme Franck Ribéry que la roue tourne va tourner. 

Profil de joueur Loto Foot n°5 : Le GOAT 

Le GOAT existe sous différentes formes. Il y a le GOAT bonne étoile. Tout l’inverse du chat noir. Il peut faire n’importe quoi, tenter les plus grosses surprises de la grille et il arrive toujours à s’en sortir avec une ou deux erreurs maximum. Il existe aussi le GOAT footix. Celui qui n’y connaît rien et qui fait une grille tous les quatre ans. Sauf que bien sûr c’est la bonne et en un seul ticket il fait mieux que toi et tes 1300 grilles validées. Alors oui le GOAT fait rêver mais après tout est-ce que ce n’est pas dans la défaite que l’on se construit ? Spéciale dédicace à la FFL !